Deux élèves ingénieurs en mission d’évaluation au Cambodge

Dans le cadre de leurs études, Maric et Josselin, deux élèves ingénieurs militaires de l’infrastructure aux Arts et Métiers ont décidé de partir aider l’ONG Hamap-Humanitaire au Cambodge pendant deux mois. Effectuer cette mission humanitaire à l’étranger leur a en effet permis de valider leur mobilité internationale, une condition d’obtention du diplôme Arts et Métiers. Ils sont donc partis deux mois au Cambodge entre leur deuxième et troisième année d’école d’ingénieur...

Sur place, ils ont eu pour mission la rédaction d’un rapport d’évaluation sur les cinq projets de forages de puits d’Hamap-Humanitaire et l’Eau Pour Tous, le partenaire local, dans la province de Siem Reap. Les premiers forages avaient été réalisés en 2010, c’est pourquoi un retour sur l’état des puits et l’impact des projets sur les conditions de vie des bénéficiaires était nécessaire. Le dernier projet est, lui, encore en cours. Les cinq différents projets comptabiliseront au total plus de 200 puits et environ 1200 familles auront obtenu l’accès à de l’eau de bonne qualité.

Pour obtenir toutes les informations nécessaires à l’évaluation des projets, Maric et Josselin ont passé une dizaine de jours auprès des bénéficiaires. Ils ont, en tout, visité 145 puits et interrogés presqu’autant de familles lors de ces éprouvantes journées passées à moto sous le soleil et parfois la pluie cambodgiens. La barrière de la langue leur a imposé une lourde adaptation des questions posées lors des visites pour recueillir l’essentiel des points qui ont servi à établir les statistiques.

Josselin dresse un bilan très positif de son séjour au Cambodge, pour lui : « Travailler au succès d’une action de cette envergure pour des hommes et des femmes impliqués dans les moyens mis en œuvre pour leur venir en aide a été un vrai plaisir. De plus, entrer en contact avec des populations aux modes de vie et coutumes si différents est aussi un enrichissement personnel fort et une expérience humaine sans précédent.» Il est certain de garder longtemps en mémoire les sourires des bénéficiaires qu’il a rencontrés pendant la mission.

En marge de cette mission principale, Maric et Josselin ont rapporté à la direction d’Hamap-Humanitaire l’avancée de deux autres projets. Le premier, un projet de l’ONG AREED, est la construction d’un château d’eau et du système public de distribution d’eau dans le district de San Dan, à 200 km à l’est de Siem Reap. Hamap avait besoin du retour d’expérience des deux jeunes ingénieurs en charge de la construction pour préparer un prochain projet similaire. Les deux stagiaires Hamap se sont, plus tard, rendus dans le district de Kralan, à 50 km de Siem Reap. Ils y ont fait là le constat de l’avancement de l’installation de récupérateurs d’eau de pluie dans trois des écoles du district, un projet mené par Malteser International, un autre partenaire local de Hamap-Humanitaire.

En parallèle à leur mission où ils ont pu utiliser leurs connaissances acquises en classe, Josselin et Maric ont pu découvrir et s’immerger dans une culture différente et ainsi développer des capacités humaines qui leurs seront utiles durant toute leur vie. 

Si vous n’avez pas lu les articles précédents, vous pouvez les retrouver sur le site de HaOui en cliquant ici, http://www.haoui.com/recherche-haoui-articles.php?recherchearticles=hamap. Vous pouvez également découvrir le site www.hamap-humanitaire.org pour vous inscrire, prendre connaissance des projets mis en œuvre et soutenir l'ONG Hamap-Humanitaire. 

http://hamap-humanitaire.org


Voir toutes les newsletters :
www.haoui.com
Pour les professionnels : HaOui.fr