Haoui.com

Retraite par répartition : l’équilibre impossible ?


Dans un système de retraite par répartition simple, les salariés payent par leurs cotisations les pensions des personnes déjà en retraite. Le montant global des cotisations doit être proportionnel à la somme des pensions à verser, sachant que le niveau de chaque pension versée à chaque retraité doit lui assurer un niveau de vie décent...

A paramètres constants (durée et montant de cotisation, ...), l'équilibre instantané du système de répartition est lié au rapport de dépendance démographique. Ce rapport est le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus sur celui des personnes âgées de 20 à 59 ans (il est parfois défini avec des âges différents, selon la définition retenue de la population dépendante et de la population active). Dans les pays développés, ce rapport est actuellement de 6/10. Le Conseil d'orientation des retraites prévoit que, vers 2050, il atteindra 10/10 dans la plupart des pays européens. Une augmentation de ce rapport rend plus difficile le financement du système, puisqu'elle correspond à une augmentation du nombre de pensionnés par rapport au nombre d'actifs payant les pensions. Ce rapport est en outre considérablement amplifié par le chômage qui diminue le nombre des cotisants, le ralentissement des gains de productivité (qui peuvent compenser l'évolution démographique) et la faible activité des personnes de plus de 60 ans : en 2017 en France, seules 30 % des personnes âgées de 60 à 64 ans étaient actives contre 70 % en 1960.

Lorsqu'il s'agit de gérer un excédent des cotisations sur les pensions, la pérennité du système n'est pas menacée parce que les mesures d'équilibrage sont immédiatement favorables à la population (réduction des cotisations, augmentation des pensions, etc.). Dans le cas d'un déficit, les mesures à mettre en place sont malheureusement souvent désagréables pour la population.

Les variables d'ajustement possibles pour ramener l'équilibre

- augmentation du nombre de cotisants ;
- augmentation du taux de cotisation ;
- augmentation de la durée de cotisation ;
- augmentation de l'âge de départ à la retraite ;
- baisse du salaire de référence ;
- appel à d'autres ressources indépendantes (subventions de l'État pour l'essentiel) ;
- baisse du nombre de pensionnés (durcir les conditions pour bénéficier d'une pension, les conditions de réversibilité, etc.) ;
- baisse des pensions versées ;
- report des dépenses sur d'autres acteurs économiques (y compris un autre organisme de financement des retraites quand il y en a plusieurs).

Équilibre structurel et système de Ponzi

Tant que le nombre d’actifs croît régulièrement et dépasse celui des inactifs, le système est viable car les nouveaux entrants dans la pyramide amènent plus de fonds que ne coûtent les prestations. Par contre, lorsque les flux s’inversent, la problématique est qu'il ne rentre plus suffisamment de fonds pour assurer les sorties. Cela est notamment mis en exergue par l'augmentation du nombre de départs en retraites (babyboomers) et par la chute de la natalité. Les solutions consistent alors à baisser les pensions, à augmenter le montant des cotisations, à repousser l'âge de la retraite ou à favoriser la croissance démographique, par une politique nataliste (Hongrie) ou par l'immigration (Allemagne).

La retraite par répartition, à priori, peut difficilement être comparée à un système de Ponzi. Car dans ce système lorsque les versements aux bénéficiaires excèdent les apports des cotisants l'organisme privé, banque ou investisseur, fait faillite. Dans le cas de la retraite par répartition, les apports des cotisants et les versements aux bénéficiaires sont calculés par l'Etat, ou un organisme contrôlé par l'Etat, de manière à toujours être en équilibre, notamment par une augmentation des cotisations sociales ou des impôts. C'est l'intervention de l'Etat, c'est à dire la régulation par les pouvoirs publics, qui permet le bon fonctionnement du système par répartition. A l'inverse c'est l'absence de régulation qui permet aux escrocs financier de pratiquer la "pyramide de Ponzi".

Cependant, si la régulation du système de retraite par répartition est assurée par l'Etat, il faut noter que l'équilibre budgétaire de ce dernier n'est pas toujours assuré. En France, le déficit budgétaire de l'Etat s'est élevé en 2018 à près de 60 milliards d'euros. Ce déficit public étant lui-même régulé par la dette d'Etat. Ainsi le stock de dette publique augmente d'année en année atteignant près de 100% du PIB en 2018. C'est donc à ce niveau que la comparaison avec le système de Ponzi est pertinente si on considère que l'augmentation constante de cette dette crée une bulle qui à tout moment peut éclater le jour où l'Etat ne pourra plus faire de nouvelles dettes pour financer les anciennes. La retraite par répartition sans équilibre budgétaire propre participe donc à une sorte de système de Ponzi plus général : celui du financement des dépenses publiques de l'Etat.

Photo : Geralt - Pixabay

Pour aider les chefs d'entreprise à mettre en place des mécanismes d’épargne retraite, un avocat fiscaliste :

75008 - PROVOST - AVOCAT FISCALISTE http://www.avocat-fiscaliste-75008-paris.com

Des experts-comptables :

75001 - CABINET FRANCOIS BRUNET http://www.expert-comptable-paris-01.com
75008 - AUDIT EXPERTS http://www.expert-comptable-paris-08.fr
75009 - BPERC http://www.expert-comptable-cinema-paris.com
75009 - FIDAG http://www.expert-comptable-international.eu
75009 - SFC SOCIETE FRANCILIENNE DE CONSEIL http://www.expert-comptable-paris-11.com
75017 - CABINET EVEZARD ET ASSOCIES - EXPERT COMPTABLE http://www.expert-comptable-paris-17.com
77000 - EXPERTISE GESTION CONSEIL AUDIT (E.G.C.A.) http://www.expert-comptable-melun.com
78000 - QUALIANS http://www.expert-comptable-versailles.com
78000 - KARA EXPERTISE VERSAILLES http://www.expert-comptable-versailles-78.com
91000 - CABINET GERMAIN ALTER AUDIT EXPERT COMPTABLE http://www.expert-comptable-evry.com
91042 - GROUPE ACE CONSEILS http://www.expert-comptable-evry-corbeil.com
91160 - AGEXCO AUDIT EXPERT COMPTABLE http://www.expert-comptable-longjumeau-champlan.com
91800 - CABINET BESSIERE http://www.expert-comptable-91-brunoy.com
92140 - SHAPEX http://www.expert-comptable-specialiste-retraite-92.com
92250 - BSG CONSEIL http://www.expert-comptable-colombes-92.com
94300 - SOFICOGEST http://www.expert-comptable-vincennes-94.com